Psychologue clinicien
 
 
 
 
 
 
 
 

La thérapie analytique pour enfants
L'enfant est le porte-parole d'une histoire qu'il lit à sa manière

Un enfant qui fait une thérapie analytique n’est pas forcément atteint d’une maladie psychique grave. Une thérapie analytique est préconisée quand les comportements ou les préoccupations de l’enfant paraissent signes de souffrance. Derrière de mauvaises notes à l’école, un trouble des conduites alimentaires, une hyperactivité, des insomnies à répétitions, des pensées obsédantes, se cache une organisation inconsciente du vécu de l’enfant. Celle-ci ressemble à une constellation, avec ses supports identificatoires, ses idéaux, ses angoisses, ses non-dits. La thérapie analytique permet d’accéder aux éprouvés de l’enfant pour donner un nouvel élan à sa vie psychique et le rendre plus confiant par rapport aux autres et à lui-même. L’enfant peut alors « lâcher » ses phobies, ses rites obsessionnels, son anxiété, son agressivité pour leur préférer un mouvement vers le désir, la créativité et l’autonomie. Un premier entretien avec l’enfant et au moins l’un des parents est un préalable à tout travail analytique. Le parent qui le souhaite peut assister à la thérapie si l’enfant le demande. Elle se déroule dans une confidentialité absolue et sans aucun jugement de valeur.

 

 
 
 

 

  Ecrits

En savoir plus

  Liens

Editions ERES
Espace analytique